Christophe Paya - Un blog théologique et pratique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 14 juin 2016

Famille et conjugalité

Il vient de sortir !

Famille_et_conjugalite.jpg Famille et conjugalité. Regards chrétiens pluridisciplinaires, sous dir. Nicole Deheuvels et Christophe Paya, Excelsis/La Cause, 2016, 544 pages, 39 euros.

Les mots famille, couple et célibat disent presque tout de la trame de l’existence humaine. Ils parlent de relations et de solitude, de bonheur et de conflit, de transmission et de rupture. Notre époque s’interroge sur les réalités familiales, opposant souvent les « nouvelles conceptions » de la famille aux « modèles traditionnels ». Et les Églises chrétiennes se saisissent de ces questions. En tant qu’être humain, chacun est concerné : par son histoire personnelle, sa vie relationnelle, son implication professionnelle ou son service chrétien.

Ce dictionnaire sur la famille et la conjugalité commence par poser une base biblique et théologique à la réflexion, puis invite à la table du débat des spécialistes du conseil conjugal et familial, du droit, de l’histoire, de la psychologie, de la sexologie, de l’éthique et de l’accompagnement pastoral, tant universitaires que professionnels de terrain. Par cette démarche collective s’ouvre un panorama interdisciplinaire, composé de plus de 50 articles regroupés selon plusieurs domaines : l’histoire et la sociologie de la famille, les défis d’aujourd’hui, puis les familles en souffrance et enfin l’Église et la famille.

Au terme de ce parcours, le lecteur aura pu, à partir de références chrétiennes, enrichir sa connaissance des réalités du monde actuel, saisir les enjeux des grandes questions posées, voir naître de nouvelles pistes de réflexion, mais aussi d’action.

vendredi 20 mai 2016

Sassandra

Sassandra.jpg

Une expo d'art à la Faculté de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine du 20 mai au 5 juin 2016, à l'occasion du cinquantenaire de la Faculté : J.R. Sassandra, peintre et xylographe, expose ses oeuvres Cantus Domini et Ecce Homo.

Pour les horaires et une présentation de l'expo, voir ici.

vendredi 8 avril 2016

La FLTE a 50 ans

FLTE.pngEn juin 2016, la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine fête ses 50 ans. Au programme, un colloque théologique et une après-midi festive.


Colloque théologique: de vendredi 3 juin à 14h30 à samedi 4 juin à 12h15

Thème: Évangéliques en débat : mutation des identités et évolutions théologiques
La croissance remarquable du protestantisme évangélique s’est accompagnée sinon de crises en tout cas de profondes mutations et de vives discussions relatives à l’identité évangélique. Le colloque du cinquantenaire sera, pour la FLTE, l’occasion de faire le point :

  • d’une part sur ces grandes mutations, notamment en Amérique du Nord, sur le Continent africain, au Moyen orient et en Europe francophone ;
  • d’autre part sur certaines des principales évolutions qui ont marqué les différentes disciplines théologiques chez les évangéliques: en Nouveau Testament, théologie systématique, théologie pratique et spiritualité.


Programme et orateurs ici.

Manifestations du cinquantenaire: le 4 juin à partir de 15h.

Ouverte en novembre 1965 avec un effectif modeste de cinq étudiants, la FLTE est aujourd’hui bien implantée dans le paysage de la théologie francophone et de la formation des pasteurs et missionnaires évangéliques.
Elle accueille aujourd’hui 85 étudiants dans sa filière résidentielle, 55 dans sa filière intensive, plusieurs dizaines dans ses universités d’été à Vaux-sur-Seine et aux Antilles, plus d’une vingtaine dans les cours décentralisés à Lyon en partenariat avec l’Institut Biblique de Nogent. Elle publie aussi régulièrement une revue de théologie, des commentaires bibliques et divers ouvrages de théologie.
Ce beau développement a été possible grâce à la consécration de ses fondateurs et de son personnel, le rayonnement de ses enseignants, la générosité de ses donateurs et surtout la providence et les miracles du Seigneur.

Détails ici.

mardi 22 mars 2016

22/03/2016 - attentats de Bruxelles

Tintin_pleure.jpg

jeudi 17 décembre 2015

FLTE - site Internet

Logo_FLTE_2.pngLe nouveau site de la Faculté Libre de Théologie Evangélique (FLTE) est en ligne ici.

On y découvre les différents programmes de formation, les enseignants et le personnel, les publications, les articles de la revue Théologie évangélique en ligne.

Bref, toutes les informations nécessaires pour trouver la voie de formation biblique et théologique adaptée à la situation de chacun, et pour soutenir le ministère de la faculté.

lundi 7 décembre 2015

Laisse la colère !

Election.jpgLa Commission d'éthique protestante évangélique adresse une lettre ouverte aux évangéliques qui ont voté FN, ou qui s'apprêtent à le faire. Si nous comprenons leur colère contre les élites mais nous leur demandons de ne pas se laisser aller à cette colère.

En voilà un extrait :

« Laisse la colère ! » Lettre ouverte à nos frères et sœurs évangéliques qui votent FN
« Laisse la colère, abandonne la fureur; ne t'irrite pas, ce serait mal faire. » Psaumes 37.8.

La situation sociale morale et spirituelle de notre pays vous désespère et vous met en colère ? En votant pour le FN vous aurez exprimé votre colère contre ces élites qui vous semblent indifférentes à votre sort, vous aurez soulagé provisoirement votre mauvaise humeur. Mais réfléchissez ! Demain les problèmes resteront et croyez-vous vraiment au fond de votre cœur que ces élus sont les mieux à même de résoudre les problèmes de notre pays ? La haine ne construit pas une société, elle la détruit. En faisant ce choix électoral sous l’emprise de la colère, vous risquez de construire des lendemains que vous regretterez.

Laissez-nous vous rappeler les paroles d’un pasteur noir qui a dû affronter la haine et qui a refusé d’y céder :

« L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité ; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine ; seul l'amour le peut. » Martin Luther-King

Texte complet:
Laisse_la_cole_re___lettre_ouverte_a_1_evangelique_votant_FN.pdf.

dimanche 15 novembre 2015

Attentats de Paris

Le communiqué du CNEF suite aux attentats du 13 novembre 2015: ici.

Le communiqué de la FPF suite aux attentats du 13 novembre 2015: ici.

samedi 14 novembre 2015

13/11/2015

PrayForParis.png

samedi 7 novembre 2015

Pourquoi étudier la théologie ?

Bibliotheque_12.jpgPour les chrétiens qui sont engagés dans l'action et qui y consacrent ou envisagent d'y consacrer une part significative de leur temps, voire un plein-temps, la question peut se poser: pourquoi faudrait-il se former en théologie? Et quel est le rapport entre la théologie et l'action chrétienne?

1. Tout d'abord, les responsables chrétiens ont besoin de formation pour accomplir leur ministère. Personne n'imaginerait qu'on se lance dans la construction d'immeubles ou dans la production de logiciels sans avoir appris à le faire. Grégoire le Grand, autour des années 590, faisait la comparaison avec des médecins.

Personne n’a la prétention d’enseigner un art, écrivait-il, sans l’avoir appris par une étude soutenue. Dès lors, se charger sans formation du magistère pastoral, quelle témérité ! C’est l’art des arts que le gouvernement des âmes. Ignorerait-on que les blessures de l’esprit sont plus secrètes que des blessures aux entrailles ? Et cependant, il arrive souvent que des hommes n’ayant aucune connaissance des enseignements de l’Esprit ne craignent pas de se présenter en médecins du cœur, alors qu’on aurait honte de passer pour médecin du corps si l’on ignorait les propriétés des préparations pharmaceutiques.

Les personnes qui sont impliquées dans un ministère chrétien ont besoin de formation. Dans l'histoire du protestantisme, cela a toujours été une priorité, même dans les périodes les plus difficiles. Aujourd'hui encore, dans les pays où l'Eglise manque de liberté, on se préoccupe de la formation des responsables chrétiens.

2. Deuxièmement, la théologie est la formation dont les responsables chrétiens ont besoin pour accomplir leur ministère. Se former, d'accord, mais pourquoi la théologie? En fait, qu'est-ce que c'est que la théologie et en quoi est-elle nécessaire pour le service chrétien?

Le mot théologie peut évoquer diverses choses. Mais il est bon de savoir ce qu'est une formation en théologie et de quoi elle est faite. Qu'apprennent les étudiants en théologie? Ils passent beaucoup de temps à apprendre à connaître et à étudier la Bible, tout d'abord. Avec l'apprentissage des langues bibliques, l'hébreu et le grec (même s'il existe des filières d'études sans ces langues), ils se donnent les moyens de comprendre et d'étudier le texte biblique, et d'en percevoir toute la richesse. Ce qu'ils découvrent dans l'étude de la Bible, l'exégèse, ils apprennent aussi à le communiquer, en particulier par des cours de prédication. Ils étudient aussi les doctrines qui structurent la foi chrétienne: c'est la théologie systématique; quelles sont les doctrines chrétiennes, d'où viennent-elles, quelles sont leurs fondements, quels débats suscitent-elles, comment ont-elles été comprises dans l'histoire? L'apologétique fait réfléchir à la manière dont ces doctrines peuvent entrer en dialogue avec le monde d'aujourd'hui et être argumentées dans les débats.

Aux doctrines s'associe l'éthique: les convictions chrétiennes en matière de comportements, individuels et collectifs; quelle réponse chrétienne aux grandes questions que soulève le monde d'aujourd'hui, par exemple en matière de bioéthique, d'environnement, de famille, de politique, etc.

Il paraît difficile d'étudier la Bible et les doctrines chrétiennes sans se demander ce qu'ont pensé nos prédécesseurs, sauf à supposer que nous sommes les premiers chrétiens vraiment engagés... C'est pourquoi les étudiants en théologie travaillent aussi l'histoire de l'Eglise. Les questions d'aujourd'hui sont ainsi mises en perspective; les pratiques d'aujourd'hui sont ainsi rattachées à leurs origines. Pourquoi le culte chrétien est-il ce qu'il est aujourd'hui? Ce n'est pas seulement à cause du Nouveau Testament, c'est aussi à cause de la manière dont nos prédécesseurs ont pratiqué le culte. N'est-il pas utile de le savoir?

De même, les étudiants en théologie apprennent à connaître la spiritualité chrétienne: qu'est-ce qui fait sa spécificité? Comment s'est-elle construite? Quelles pratiques la constituent? Et quand on parle de spiritualité, il faut comprendre tout ce que les chrétiens font pour nourrir leur foi et leur relation avec Dieu.

La théologie pratique, enfin, permet de travailler sur les pratiques chrétiennes, depuis l'évangélisation, la croissance de l'Eglise, le culte, les ministères, jusqu'à la relation d'aide et autres. Ces pratiques, il faut les comprendre, en apprendre les fondements et la légitimité, puis apprendre à les mettre en oeuvre. On le fait non seulement par des cours, mais aussi par des stages sur le terrain, par des débats, par le dialogue avec des praticiens.

mardi 3 novembre 2015

A lire absolument

Keller_-_Eglise_centree_sur_Evangile.jpgDeux nouveautés ce mois-ci chez Excelsis qui méritent d'être achetées sans hésitation, en plus à des prix de lancement incroyables vu l'épaisseur des livres en question:

  • Timothy KELLER, Une Église centrée sur l’Évangile. La dynamique d’un ministère équilibré au cœur des villes d’aujourd’hui, 672 pages, 32 euros (24 en souscription au club des souscripteurs d'Excelsis, ici).


Des questions théologiques et pratiques fondamentales abordées de façon très synthétique et passionnante, avec un remarquable équilibre entre la réflexion et la pratique. Franchement, depuis que j'ai lu ce livre, je ne cesse d'y revenir. C'est l'ouvrage idéal pour les chrétiens engagés qui cherchent à comprendre leur environnement et à travailler sur leur ministère, en vue d'une croissance de l'Eglise, de l'implantation de nouvelles Eglises et d'une meilleure interaction avec le monde.

C'est l'œuvre majeure de Tim Keller, déjà connu dans le monde francophone par plusieurs ouvrages. Parmi les thèmes clés traités : les ministères, l’implantation et le développement de l’Église, l’apologétique, le positif et le négatif de la culture actuelle, les relations inter-Églises, l’Église missionnelle, etc. A cela, on peut ajouter des encarts et des tableaux sur de multiples questions actuelles : qu’est-ce que la culture ? ; la vocation selon Luther ; la disparition de la chrétienté ; les formes de culte d’aujourd’hui, parmi des dizaines d’autres. Des études de cas, des bibliographies pour aller plus loin; et deux chapitres inédits permettant d’ancrer la réflexion dans le monde francophone européen (Daniel Liechti) et nord-américain (Glenn Smith).

Wallace_-_Grammaire_grecque.jpg

  • Daniel Wallace, Grammaire grecque. Manuel de syntaxe pour l’exégèse du Nouveau Testament, 960 pages, 32 euros (24 en souscription au club des souscripteurs d'Excelsis, ici).


Le 2e livre indispensable est une grammaire grecque de niveau avancé, sans équivalent en français aujourd'hui. Cette grammaire est directement mise en rapport avec l'exégèse du Nouveau Testament, ce qui la rend directement utile aux exégètes chrétiens. Elle fait aussi le point sur diverses questions travaillées aujourd'hui par les spécialistes du grec ancien; car l'étude du grec avance, même si l'on pourrait penser le contraire pour une langue de l'Antiquité; plusieurs fruits des recherches récentes, jamais encore publiés en français, sont abordés dans ce gros livre.

jeudi 29 octobre 2015

Enrironnement

COP21.jpg
Une bonne nouvelle à signaler: la commission d'éthique protestante évangélique vient de produire un texte assez long sur la crise environnementale, à l'occasion de la COP21. Le voici: CEPE-climat-octobre2015.pdf

mercredi 21 octobre 2015

Témoin de la Parole

Temoin_de_la_Parole.jpgJ'ai le plaisir de signaler la parution d'un recueil de prédication offert au professeur Bernard Huck, à l’occasion de son 75e anniversaire, par des collègues, amis et anciens étudiants, en témoignage de reconnaissance pour le travail accompli et la collaboration fraternelle à laquelle il a donné lieu.

Voilà la liste des contributeurs: Hannes Wiher, Samuel Bénétreau, Émile Nicole, André Pownall, Henri Blocher, Neal Blough, Felly Yoka, Rachel Denis, Vincent Mieville, Jules-Marcel Nicole, Anne Ruolt, Jacques Nicole, Linda Oyer, Louis Schweitzer, Christophe Paya, Jacques Buchhold, Frédéric de Coninck, Nicolas Farelly, Albert Greiner, Alain Nisus, Jean-Claude Girondin, Daniel Liechti, Sylvain Romerowski, Étienne Lhermenault, Richard Gelin, Paul Sanders, Raymond Randrianaivo, Lydia Jaeger.

Les 28 auteurs qui ont contribué au livre ont mis par écrit ce qu’ils disent habituellement à l’oral : le message du texte biblique, expliqué et appliqué. Le livre est donc aussi divers que le sont les genres littéraires bibliques : loi, récits, prophètes, sagesse, pour l’Ancien Testament ; évangiles, actes, épîtres, apocalypse, pour le Nouveau Testament. Les prédicateurs, je l'espère, y trouveront une source d’inspiration pour leur travail. Et les lecteurs, plus généralement, y découvriront, dans un langage accessible, des possibilités diverses et originales de méditation biblique, sur de multiples thèmes allant de la sexualité à la croissance de l’Église, en passant par la communion fraternelle, l’amour du prochain, la transmission de la foi, l’interculturalité, le Notre Père, la musique, la formation chrétienne, l’amour de Dieu, etc., sans oublier de belles lectures de textes narratifs.

Le livre est paru dans la collection Interprétation (voir ici).

mercredi 9 septembre 2015

Réfugiés: paroles protestantes

Refugies.jpgPlusieurs articles et textes protestants viennent de paraître à propos des actuels déplacements de personnes depuis la Syrie et l'Irak (en particulier) en direction de l'Europe.

  • Le très bel éditorial d'Etienne Lhermenault, président du CNEF, est accessible ici.
  • Le communiqué de la FPF, en ligne ici (voir aussi la déclaration de la Fédération de l'Entraide Protestante, ici).
  • L'article de Vincent Mieville, président de la commission synodale de l'UEEL, dans le webzine PLVmagazine est en ligne ici.


Comme on pouvait s'y attendre, même si d'autres sujets le dissimulaient en partie, les principales questions d'éthique chrétienne d'aujourd'hui sont des questions d'éthique sociale et politique:

- la mondialisation et les mouvements de population liés aux guerres, aux persécutions et aux crises humanitaires;
- la montée des mouvements populistes en Europe;
- et bien sûr la crise environnementale.

Ce sont les sujets qu'il va falloir travailler dans les temps qui viennent...

mardi 18 août 2015

Dialogue islamo-chrétien

Shenk_-_Dis-moi.jpgLa pause de l'été ne doit pas nous faire passer à côté d'un livre qu'apprécieront les chrétiens qui s'intéressent à l'islam. Il s'agit d'un dialogue entre un pasteur/missionnaire mennonite, David Shenk, et un théologien musulman, Badru Kateregga. L'immense qualité de ce livre est la façon pédagogique dont il nous introduit dans les débats, évoquant à la fois les points de rapprochements et les différences. Les deux hommes se connaissent et se respectent: ils se répondent donc intelligemment et pacifiquement, mais au fil de l'échange, on perçoit de mieux en mieux ce qui rapproche et ce qui distingue l'islam et le christianisme.

Certes, la réalité des relations entre musulmans et chrétiens est souvent plus douloureuse et violente qu'elle n'apparaît dans ce livre. Mais les chrétiens qui, dans le monde occidental, côtoient des musulmans dans un contexte de liberté et cherchent à mieux les comprendre pour mieux dialoguer et témoigner, apprécieront sans aucun doute ce livre.

Précisons que le texte est simple et accessible et qu'il ne s'agit pas d'un document scientifique sur l'islam. On trouvera ici le plan, le résumé et quelques extraits de l'ouvrage.

mardi 19 mai 2015

Synode EPUF et bénédiction des couples homosexuels

Synode_EPUF.jpgA propos de la décision du synode de l'Eglise Protestante Unie de France (EPUF; union des Eglises réformées et luthériennes) d'ouvrir la possibilité de pratiquer une bénédiction liturgique des couples mariés de même sexe, largement reprise dans les médias, on peut lire l'intéressant article de Vincent Mieville, président de la commission synodale de l'Union des Eglises Evangéliques Libres de France, article intitulé "Des regrets..." (ici).

mardi 12 mai 2015

Nouveau site Internet

EPEM_photo.jpg
L'Eglise protestante de Meulan (UEEL; département des Yvelines, Ile de France) s'est dotée d'un nouveau site Internet qui mérite le coup d'oeil...

Voir ici.

dimanche 3 mai 2015

20 livres chrétiens qu'il faut avoir lu

Pile_de_livres.jpg Si l'on me demande quels sont les livres que tout chrétien devrait avoir lu, voilà ce que je réponds. Ce sont des livres de premier niveau, normalement accessibles à tous ; les livres de référence, dictionnaires et autres gros volumes, qui souvent contiennent l’équivalent de plusieurs ouvrages plus brefs, sont hors liste.
A quelques exceptions près, tous pourraient trouver des équivalents, donc la liste est plus indicative que prescriptive; et cette liste est aussi volontairement limitée... Mais c'est en tout cas ce genre de livre que je recommanderais.

DOCTRINE CHRÉTIENNE, JÉSUS-CHRIST, BIBLE

1. C.S. Lewis, Les fondements du christianisme, LLB, 2006, 230 pages, 15 €. Pour une version très actuelle de ce classique, voir : N.T. Wright, Chrétien, tout simplement. La pertinence du christianisme, Excelsis, 2014, 328 pages, 20 €.
2. James Packer, Connaître Dieu, Grâce et vérité, 1994, 308 pages, 15 €
3. L’Engagement du Cap. Une confession de foi et un appel à l’action, BLF, 2011, 112 pages, 5 €. Comprend aussi la Déclaration de Lausanne et le Manifeste de Manille, donc les trois déclarations de foi majeures du protestantisme du 20e siècle.
4. Christopher Wright, Le salut. Le salut appartient à notre Dieu, Langham/Farel/Emmaüs, 2011, 224 pages, 14 €. Voir aussi : Henri Blocher, L’espérance chrétienne, Excelsis/Édifac, 2013, 160 pages, 12 €.
5. Wayne Grudem, Construire sur du solide. 30 jours pour fonder sa foi, Excelsis, 2013, 192 pages, 14 €. Un deuxième volume est annoncé pour 2015. Une façon brève de survoler tous les aspects de la doctrine chrétienne et d’aborder les 1500 pages de la Théologie systématique du même auteur. Voir aussi : Alain Nisus, Autour du Credo. Ce que les chrétiens croient depuis les origines, Croire Pocket, 2010, 72 pages, 6 €.
6. Éric Denimal et Matthieu Richelle, Jésus-Christ pour les nuls, First, 2014, 301 pages, 22,95 €
7. Matthieu Richelle, sous dir., La Bible en questions, vol.1 : Je découvre, vol.2 : Je veux savoir, vol.3 : Je m’interroge, 2012, 104, 96 et 96 pages, 6 € par volume. Toutes les questions que l’on se pose sur la Bible et son interprétation.

VIE CHRÉTIENNE

8. John Stott, Plaidoyer pour une foi intelligente, PBU, 1982, 56 pages, 4 € ; et Pour une foi équilibrée, Sator/Croire et servir, 1986, 41 pages. L’équilibre indispensable de la foi ; ces deux livres risquent d’être difficile à trouver.
9. Louis Schweitzer, Si Dieu existe, pourquoi le mal ?, Farel/GBU, 2011, 64 pages, 5 €. Sur la grande question de la souffrance, question majeure de la vie, qui mérite une étude approfondie, voir aussi : Donald Carson, Jusques à quand ? Réflexions sur le mal et la souffrance, Excelsis, 2005, 320 pages, 15 € ; C.S. Lewis, Le problème de la souffrance, Raphaël, 2005, 228 pages, 15,50 €.
10. Thierry Huser, La prière : quel vis-à-vis avec Dieu ?, Farel/GBU, 2011, 64 pages, 5 €
11. Linda Oyer, sous dir., Cheminer avec Dieu, Éditions mennonites, 2014, 88 pages, 8 €

ÉGLISE, CULTE

12. Gilbert Bilézikian, Solitaires ou solidaires. La dimension communautaire de l’Église, Empreinte Temps présent, 2000, 240 pages, 15 €. Voir aussi le classique : Alfred Kuen, Je bâtirai mon Église. L’Église selon le plan de Dieu, Emmaüs, 2015, 384 pages, 26,50 €.
13. Christian Schwarz, Le développement de l’Église. Une approche originale et réaliste, Empreinte Temps présent, 1996, 128 pages, 19 €. Une approche simple de la question de la croissance de l’Église.
14. Christophe Paya, Au cœur de la louange, Excelsis, 2014, 184 pages, 12 euros. Je reconnais que c'est un peu osé, mais disons qu'il faut lire un livre sur le culte qui soit à la fois biblique et actuel, celui-là ou un autre... C'est donc la question du culte chrétien abordée sous l’angle de la louange. Voir aussi : Janie Blough, Dieu au centre ! Retrouver le sens du culte, Éditions mennonites, 2014, 88 pages, 8 €.

APOLOGÉTIQUE

15. F.F. Bruce, Les documents du Nouveau Testament : peut-on s’y fier ?, Impact, 2008, 140 pages, 13,20 €
16. Henri Blocher, La foi et la raison, Excelsis, 2015, 144 pages, 12 €

MISSION, MONDE, RELIGIONS

17. Hannes Wiher, sous dir., La mission de l’Église au 21e siècle. Les nouveaux défis, REMEEF/Excelsis, 2010, 216 pages, 15 €. Divers regards sur la mission et l’évangélisation ; peut se lire dans le désordre ou partiellement. Sur l’islam, voir : Karim Arezki, Jamil Chabouh, L’islam, un regard chrétien, Croire Publications, 2014, 144 pages, 6 €.
18. Nip Ripken, Mes voies ne sont pas vos voies, Excelsis/Portes Ouvertes, 2014, 312 pages, 18 €

HISTOIRE DE L’ÉGLISE, RÉFORME PROTESTANTE

19. Albert et Françoise Greiner, Martin Luther prédicateur. Arrêts sur images, Édifac/Excelsis, 2002, 120 pages, 16 €. La pensée de Luther par l’illustration. Pour une première approche de la pensée de Calvin, voir : Jean Calvin, Instruis-moi dans ta vérité. Brève instruction chrétienne, Excelsis, 1998, 80 pages, 8 €.
20. Eddy Nisus, Petite histoire de l’Église. Les grandes étapes du christianisme, Croire Pocket, 2010, 102 pages, 6 €. Pour une présentation plus complète mais accessible, voir : Jules-Marcel Nicole, Précis d’histoire de l’Église, IBN, 1996, 295 pages, 16,50 €.

mardi 17 mars 2015

Prêcher: les conseils du pape François

Sermon.jpgL'hebdomadaire chrétien La Vie résume sur son site Internet les conseils donnés par le pape François pour une homélie réussie. En voilà les grandes lignes, résumées:

- Bien se préparer et prendre le temps nécessaire.

- Bien comprendre ce qu'on est en train de faire: l'homélie n'est ni un cours ni un spectacle.

- Bien travailler le texte biblique et repérer le message central du texte biblique.

- Respecter l'intention du texte biblique.

- Ne pas jouer un rôle mais être un témoin.

- Etre à l'écoute de l'assemblée.

- Faire preuve de pédagogie.

On ne saurait mieux dire...
(http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/les-conseils-du-pape-francois-pour-une-homelie-reussie-10-02-2015-60420_16.php)

mercredi 18 février 2015

Constituer sa bibliothèque (2)

Waltke_Theologie_AT.jpgComment choisir les livres indispensables à une bonne bibliothèque théologique, par exemple celle d'un pasteur, d'un étudiant en théologie, d'un prédicateur ou d'un chrétien engagé. Après les deux dictionnaires mentionnés, voilà quelques outils indispensables pour l'étude de la Bible et l'exégèse.

Les "introductions": une fois lues les introductions des dictionnaires (Grand dictionnaire de la Bible et Dictionnaire de théologie biblique) et des Bibles d'études (en particulier la Nouvelle Bible Segond et la Bible du Semeur d'étude), on peut passer à des ouvrages d'introduction plus approfondis, pour approcher plus en détail les questions d'auteur, de contexte, de datation, de rapport au reste du canon, etc. :

- Tremper Longman et Raymond Dillard, Introduction à l'Ancien Testament, Excelsis, 2008, 544 pages, 38 euros.
Un ouvrage qui aborde de façon très accessible les livres bibliques les uns après les autres, qui en présente le contenu et qui aborde les principales questions d'introduction.

- Douglas J. Moo et Donald Carson, Introduction au Nouveau Testament, Excelsis, 2007, 768 pages, 36 euros.
D'une façon un peu plus technique que le précédent, ce livre aborde le Nouveau Testament livre par livre, argumentant de façon précise en faveur des positions évangéliques traditionnelles sur les questions critiques. Ceux qui veulent faire la comparaison pourront consulter par exemple Que sait-on du Nouveau Testament? (Bayard, 921 pages), de l'exégète catholique américain Raymond Brown, également très pédagogique.

Les introductions mettent généralement l'accent sur les questions historiques, se contentant d'évoquer rapidement les questions théologiques. D'où l'intérêt des ouvrages de théologie de l'Ancien et du Nouveau Testament. Une fois lus les articles du Dictionnaire de théologie biblique, on se tournera utilement vers:

- Bruce Waltke, Théologie de l'Ancien Testament, Excelsis, 2012, 1192 pages, 52 euros.
Parfois original, souvent passionnant, et en tout cas très complet et bien informé, ce livre éclaire la lecture de l'Ancien Testament sur le plan théologique.

- George E. Ladd, Théologie du Nouveau Testament, Excelsis, 2010, 800 pages, 45 euros.
Bien que plus ancien et donc daté (2010 est une date de réédition), la théologie de Ladd reste actuellement sans remplaçant dans son domaine et mérite donc d'être lue. Elle aborde la théologie du Nouveau Testament au fil des différents corpus bibliques.

Pour l'exégèse, donc l'étude détaillée du texte biblique, c'est le manuel de Matthieu Richelle, Guide pour l'exégèse de l'Ancien Testament. Méthodes, exemples et instruments de travail, Edifac/Excelsis, 2012, 360 pages, 25 euros, qui fait référence. Il détaille les différentes méthodes de lecture et constitue une mine d'information.

lundi 12 janvier 2015

Matthieu le collecteur d'impôts sur France 2

MagBible.PNGPar un étonnant hasard de calendrier, Matthieu le collecteur d'impôts était ce dimanche matin 11 janvier 2015, en ce week-end historique, sur France 2, dans l'émission MagBible.

Où l'on voit que moi aussi, "je suis Charlie" !

Pour revoir l'émission, le replay de France 2, ici.

- page 1 de 8